Bandeau photo

Mouettes rieuses dans le Parc du Marquenterre, baie de Somme - © J. Lecquyer / Coeurs de Nature / SIPA

Baie de Somme

À la pointe du Hourdel - © L. Alvarez / Coeurs de Nature / SIPA
À la pointe du Hourdel
Dunes blanches et oyats sur la Pointe de Saint-Quentin - © L. Alvarez / Coeurs de Nature / SIPA
Dunes blanches et oyats
Le massif dunaire au Parc du Marquenterre - © L. Alvarez / Coeurs de Nature / SIPA
Le massif dunaire au Parc du Marquenterre
Phoque veau-marin - © A. Trepte / www.photo-natur.de
Phoque veau-marin - © A. Trepte
Située au nord-ouest de la baie de Somme, la réserve naturelle s’ouvre sur la Manche entre la pointe de Saint-Quentin-en-Tourmont au nord et celle du Hourdel au sud. Elle est essentiellement composée d’une zone maritime qui se divise en deux grands habitats.
D’abord, la vasière constitue une réserve d’invertébrés en abondance nourrissant de nombreuses espèces d’oiseaux. En marée basse, les phoques veaux marins aiment se reposer sur l’estran et ses bancs de sable. La réserve abrite la plus importante des 3 colonies françaises de ce phoque, avec une centaine d’individus.
Puis, les prés salés prennent place où se succèdent des espèces végétales halophiles (tolérantes au sel) depuis les salicornes fréquemment submergées aux prairies de lilas de mer plus en retrait en passant par des espèces protégées telle que l’obione pédonculée, l’élyme des sables et le saule rampant. Cette végétation originale joue un rôle d’abri ou de nourriture essentiel pour les myriades d’insectes et l’avifaune migratrice. Elle a également un pouvoir filtrant non négligeable épurant ainsi l’estuaire. (lire la suite de l'article)
La partie terrestre comprend le Parc Ornithologique du Marquenterre et constitue une mosaïque de milieux à la fois secs et humides, doux et saumâtres (mélange d’eau douce et d’eau salée), prairiaux et buissonnants et elle est colonisée par une multitude d’oiseaux alternant entre l’un ou l’autre de ces milieux en fonction de leurs besoins. Site de nidification pour la spatule blanche ou l’aigrette garzette, halte migratoire remarquable pour l’oie cendrée ou le bécasseau maubèche, zone d’hivernage pour la barge à queue noire ou le tadorne de Belon, la réserve est un haut lieu de l’ornithologie française et internationale qui accueille 65 % de l’avifaune européenne.
Ce site d’exception est à découvrir tout au long de l’année à travers des sentiers balisés, des expositions, des ateliers, des conférences, des postes d’observations… Une équipe d’animateurs nature sensibilise le grand public à la fragilité du site et à la nécessité de le préserver.
Code : 
RNN118
Département : 
Somme
Communes : 
Saint-Quentin-en-Tourmont
Code INPN : 
FR3600118
Code WDPA: 
106722

Menu mentions