Bandeau photo

La ré­serve na­tu­relle de la côte de Mancy vue de Ma­cor­nay - © D. Ma­lé­cot

Côte de Mancy

La double peau du lézard vert - © J. Pichonneau
La double peau du lézard vert
Herbivores écoteurs - © D. Malécot
Herbivores écoteurs
Moutons dans le ciel - © C. Magand
Moutons dans le ciel
Petite centaurée - © D. Malécot
Petite centaurée
La côte de Mancy est un coteau de près d’1,5 km de long du nord au sud, fermant l’entrée de la reculée de Vernantois et son débouché, coté ouest, sur la Bresse. Partie intégrante du Revermont, elle fait le lien avec la Petite Montagne plus au sud avec laquelle elle présente nombre de similitudes. D’abord connue pour sa diversité en lépidoptères, c’est aussi un des rares sites périurbains où 10 des 12 espèces de reptiles franc-comtois cohabitent. (lire la suite de l’article)
Ses milieux secs de pelouses calcaires marneuses, ses faciès d’enfrichement sous la forme de diverses fruticées, ses zones rocheuses et éboulis offrent sur une surface modeste quantités d’habitats favorables à une foultitude d’espèces animales et végétales, dont l’inventaire ne fait que commencer. Des suivis communs aux réserves naturelles (protocoles rhopalocères et milieux ouverts) ou spécifiques (suivi du lézard vert à deux bandes, de la laineuse du prunellier, du damier de la succise, des oiseaux nicheurs) sont pratiqués sur ce territoire protégé. À plus grande échelle, l’identification du réseau de pelouses sèches périphériques et la connaissance de la répartition des espèces dans les 10 km alentour permettent d’envisager un début de compréhension de la fonctionnalité propre du réseau pour ces populations animales (comme l’ascalaphe soufré, le dectique verrucivore, le damier de la succise, l’azuré de la croisette, l’alouette lulu, le lézard vert à deux bandes).
La gestion de la dynamique végétale est réalisée via le pâturage de chevaux konik polski, auxiliaires herbivores propriété de l’exploitation du lycée agricole jouxtant immédiatement la réserve naturelle. Quand ils ne sont pas là, ils paissent sur d’autres territoires remarquables du massif du Jura. Des travaux manuels de débroussaillage voire du gyrobroyage complètent épisodiquement cette gestion par le pâturage.
L’accès du public est libre, dans la limite de la réglementation sur la circulation des personnes (uniquement pédestre) et de leurs animaux domestiques (chiens uniquement tenus en laisse). De nombreuses animations sont proposées tant sur le site qu’en périphérie, résultat de la collaboration entre Jura nature environnement et le Conservatoire d'espaces naturels de Franche-Comté.
Code : 
RNR117
Département : 
Jura
Communes : 
Lons-le-Saunier
Macornay
Conservateur : 
Bernard Destrieux
Code INPN : 
FR9300021
Code WDPA: 
555514367

Menu mentions