Bandeau photo

Fla­mants roses, RN de Ca­margue - © M. Cris­to­fani / Coeurs de na­ture / SIPA

Définition

De la mer à la montagne, de la métropole à l’outre-mer, en forêt, le long des fleuves et rivières, près des villes, les réserves naturelles sont des lieux où la nature est belle : fleurs et arbres, oiseaux et mammifères, cailloux et fossiles, forment des paysages qui nous émeuvent, dont l’harmonie est souvent fragile et que nous voulons conserver. Grâce à une réglementation adaptée respectant le contexte local, leur champ d'intervention est large :
  • préservation d'espèces animales ou végétales et d'habitats en voie de disparition ou remarquables ;
  • reconstitution de populations animales ou végétales ou de leurs habitats ;
  • conservation des jardins botaniques et arboretum constituant des réserves d'espèces végétales en voie de disparition, rares ou remarquables ;
  • préservation des biotopes et de formations géologiques, géomorphologiques ou spéléologiques remarquables ;
  • préservation ou constitution d'étapes sur les grandes voies de migration de la faune sauvage ;
  • études scientifiques ou techniques indispensables au développement des connaissances humaines ;
  • préservation des sites présentant un intérêt particulier pour l'étude de la vie et des premières activités humaines.
Harmonie. Respect.

Toutes les actions des réserves naturelles s'articulent autour de trois missions principales :

Protéger

Gérer

Sensibiliser

Menu bas de page