Bandeau photo

Vue des Rocs Blancs © ArnoLagrange / Wikipedia

Mantet

Lagopède alpin - © F. Böhringer / Wikipedia
Lagopède alpin - © F. Böhringer / Wikipedia
Gentiane de Burser - © ghislain118 / Wikipedia
Gentiane de Burser - © ghislain118 / Wikipedia
Fétuque eskia ou gispet - © H. Brisse / Wikipedia
Fétuque eskia ou gispet - © H. Brisse / Wikipedia
Dans la partie orientale de la chaîne des Pyrénées, entre les massifs du Canigó et de la Carançà, la réserve naturelle de Mantet, d’une superficie de 3 028 hectares, occupe la quasi totalité du territoire de la commune du même nom. Elle comprend trois vallées grossièrement parallèles orientées du sud au nord. La jonction des trois rivières qui les arrosent s’effectue, en limite nord de la réserve naturelle. (lire la suite de l’article)
Celle-ci s’étage de 1400 m à 2 700 m d’altitude, avec les forêts occupant les versants nord, tandis que les versants sud font place à des milieux plus ouverts où se développe la lande à genêt purgatif.
Le pin à crochets est l’espèce dominante et se retrouve aussi bien à proximité du village qu’en limite des crêtes, où il peut atteindre 2 400 m. Dans la partie inférieure, il est souvent associé au bouleau, mais ces deux essences, dans les zones les plus humides, sont progressivement remplacées par le sapin.
De manière plus marginale on note aussi la présence du hêtre, du tremble, du noisetier, du pin sylvestre ainsi que celle du frêne et de plusieurs espèces de saule en bordure des cours d’eau. Dans les prairies et pelouses, dominent les graminées, avec, en fonction de l’altitude et de l’exposition, des formations bien caractérisées à gispet, à nard, à fétuque paniculée ou à fétuque couchée.
On note également un grand contraste, entre les zones humides des combes à neige et des mégaphorbiaies et les zones arides des éboulis et des escarpements rocheux.
Parmi les espèces présentes dans la réserve naturelle, la majorité est caractéristique des zones de montagne, avec de nombreuses endémiques (exclusivement présentes dans les Pyrénées) que l’on rencontre dans les forêts clairièrées (gentiane de Burser, panicaut de Bourgat), les prairies humides et les torrents (achillée des Pyrénées, saxifrage aquatique), dans les pelouses d’altitude (plantain à une graine, gispet) ou les éboulis rocheux (persil d’isard, séneçon à feuilles blanches).
S’il est aisé d’observer, notamment sur les pelouses sommitales ou dans les barres rocheuses, le déplacement de hardes d’isards, ou encore de découvrir, planant dans le ciel, quelques rapaces (aigle royal, gypaète ou vautour fauve), il sera plus difficile de se rendre compte de la présence du chat sauvage, de l’hermine, du desman des Pyrénées, du grand tétras ou du lagopède. Mais, espèces sensibles s’il en est, leur survie dépend en grande partie de la tranquillité de leur milieu de vie.
Pour la microfaune et notamment les invertébrés, la grande variété des espèces est à l’image de la diversité des milieux présents.
Code : 
RNN72
Département : 
Pyrénées-Orientales
Communes : 
Mantet
Conservateur : 
Claude GUISSET
Code INPN : 
FR3600072
Code WDPA: 
18996

Menu mentions