Bandeau photo

Vache Highland - © R. Siccard / PnrBSN

Marais Vernier

Butor étoilé - © P.-M. Aubertel
Butor étoilé - © P.-M. Aubertel
Bécassine des marais - © Edd Deane / Wikipedia
Bécassine des marais - © Edd Deane / Wikipedia
Rossolis à feuilles intermédiaires - © R. Siccard / PnrBSN
Rossolis à feuilles intermédiaires
Situé dans un ancien méandre de la Seine au nord-ouest du plateau crayeux du Roumois, le marais Vernier (4 500 hectares) abrite une des plus importantes tourbières françaises et constitue le fond de l’estuaire. Halte privilégiée sur le grand axe migratoire de l’ouest de l’Europe, le marais Vernier, au sein d’une région fortement industrialisée et aménagée, constitue un îlot de nature encore riche. (lire la suite de l’article)
Autrefois utilisées pour le pâturage ou la fauche par les agriculteurs locaux, les prairies humides tourbeuses représentent l’écosystème caractéristique de la réserve naturelle.
On note la présence de la laîche déprimée, du jonc à fleurs obtuses, du cirse des anglais ou encore de l’orchis à fleurs lâches dans les bas marais alcalins, la guimauve officinale et le jonc de Gérard pour l’intérieur des terres ou encore l’osmonde royale, la thélyptéride des marais, le piment royal et la laîche à deux nervures pour la boulaie et ses éclaircies.
Côté faunistique, la réserve abrite une avifaune riche d’espèces. Outre les espèces appréciant les milieux ouverts comme le pipit farlouse ou le vanneau huppé, on trouve des oiseaux caractéristiques des prairies pâturées marécageuses : la bécassine des marais, le courlis cendré…
Le hibou des marais vient y chasser. Celui-ci, comme le butor étoilé, y hiverne fréquemment. La cigogne blanche nidifie avec succès depuis 1993, installée sur un nid artificiel construit à dessein pour favoriser le retour de ce grand échassier autrefois plus fréquent.
Code : 
RNN177
Département : 
Eure
Communes : 
Sainte-Opportune-la-Mare
Bouquelon
Conservateur : 
Loïc BOULARD
Code INPN : 
FR3600177
Code WDPA: 
555559680

Menu mentions