STAGE : Etat des lieux des connaissances sur l’impact des drones en site Natura 2000

Mise en ligne : 
20/12/2017
Type d'offre : 
Emploi
Type de contrat : 
Autres
Stage
Date limite de dépôt de candidature : 
19/01/2018
Lieu du poste : 
Brunoy
Département : 
Essonne
Région : 
UMS 2006 Patrimoine naturel (AFB-CNRS-MNHN)
Recruteur : 
Partenaire
Description du poste : 

 
                   

Muséum national d’Histoire naturelle
                                 UMS 2006 Patrimoine naturel                      
36 rue Geoffroy Saint-Hilaire
Maison Buffon - CP 41
75231 PARIS Cedex 05
 
http://www.mnhn.fr/spn/
http://inpn.mnhn.fr

 

OFFRE DE STAGE : Etat des lieux des connaissances sur l’impact des drones en site Natura 2000

 
Niveau : Master 1 / (2)
 
Profil : Sciences de l’environnement, Ecologie, Gestion des milieux naturels.
 
Durée : 3 mois
 
riode : hiver-printemps 2017
 
Lieu : UMS Patrimoine Naturel, Muséum National d’Histoire Naturelle, Brunoy (91)
 
Encadrement : Paul Rouveyrol (Equipe Espaces et partenariats)
Condition : Stage rémunéré selon la réglementation en vigueur
Compétences particulières requises :
Connaissances généralistes en écologie (faune)
Connaissance du dispositif Natura 2000 et notions en droit de l’environnement
Autonomie, rigueur scientifique, esprit de synthèse
 
 
L'Unité Mixte de Service 2006 Patrimoine naturel, ex-Service du Patrimoine Naturel, assure des missions d’expertise et de gestion des connaissances pour ses trois tutelles, que sont le Muséum national d’Histoire naturelle, l’Agence Française pour la Biodiversité et le CNRS.
 
Son objectif est de fournir une expertise fondée sur la collecte et l’analyse de données de la biodiversité et de la géodiversité, sur la maîtrise et l’apport de nouvelles connaissances en écologie, sciences de l'évolution et anthropologie. Cette expertise, fondée sur une approche scientifique, doit contribuer à faire émerger les questions et à proposer les réponses permettant d’améliorer les politiques publiques portant sur la biodiversité, la géodiversité et leurs relations avec les sociétés et les humains.
 
 
 
CONTEXTE
 
 
L’usage des drones à des fins professionnelles ou de loisirs a connu ces dernières années un essor très important en France. Comme d’autres activités aériennes, il est susceptible de générer un dérangement pouvant perturber le cycle biologique de certaines espèces. Aussi, l’utilisation des drones est réglementée dans plusieurs types d’espaces protégés, dont les réserves naturelles et les zones cœurs des parcs nationaux.
 
Le réseau Natura 2000 s’inscrit au cœur de la politique de conservation de la nature de l’Union européenne et constitue un élément clé de l’objectif visant à enrayer l’érosion de la biodiversité. Il comporte un volet contractuel, permettant la mise en œuvre de mesures sur la base du volontariat, et un volet règlementaire : le régime d’évaluation des incidences. Celui-ci est défini par les articles L.414-4 et suivants et R.414-19 et suivants du code de l’environnement qui définissent une liste d'activités dont l'autorisation est subordonnée à une étude démontrant l'absence d'impact sur le site Natura 2000. A l’heure actuelle, cette liste n’inclut pas les activités liées aux drones, qui ne sont donc pas réglementées en site Natura 2000.
 
OBJET DU STAGE
 
 
L’objectif du stage est de réaliser un état des lieux des connaissances sur l’interaction entre l’utilisation du drone et les enjeux de conservation du réseau Natura 2000, et d’en tirer des conclusions en termes de recommandations.
 
Le travail s’articulera en trois axes :
 
-     Bilan de l’utilisation des drones en milieu naturel en France : types d’usages et aspects juridiques,
-     Etat des connaissances sur l’impact possible des drones sur les milieux naturels, et sur les conséquences possibles de cette activité sur les espèces des directives Habitats et Oiseaux,
-     Préconisations en termes de gestion des espaces et de politique publique pour prévenir ces impacts.
 
Le travail s’appuiera essentiellement sur une analyse de la bibliographie existante. Il pourra être complété par des entretiens et enquêtes auprès des experts, gestionnaires et usagers.

Coordonnées : 
CV et lettre de motivation détaillant l’expérience du candidat en écologie de la conservation à envoyer par email jusqu’au 19 janvier 2017: Paul Rouveyrol, UMS Patrimoine Naturel, MNHN – paul.rouveyrol@mnhn.fr. La sélection des dossiers de candidature sera suivie d’un entretien individuel.
Fichiers attachés: 

Menu mentions