Chef de projet « Partenariats internationaux »

Mise en ligne : 
31/01/2018
Type d'offre : 
Emploi
Type de contrat : 
CDD
Date limite de dépôt de candidature : 
23/02/2018
Lieu du poste : 
Brunoy
Département : 
Essonne
Région : 
UMS 2006 Patrimoine Naturel (AFB-CNRS-MNHN)
Recruteur : 
Partenaire
Description du poste : 

Unité Mixte de Service 2006 Patrimoine Naturel
36 rue Geoffroy Saint‐Hilaire
Maison Buffon ‐ CP 41
75231 PARIS Cedex 05
 
http://patrinat.mnhn.fr/
http://inpn.mnhn.fr
 
Recrutement d’un Chef de projet « Partenariats internationaux »
 
Etablissement :    Muséum National d’Histoire Naturelle
Service :                UMS Patrimoine Naturel / Pôle « Espaces » / Cellule « Partenariats biodiversité »
Lieu :                     Brunoy (91)
Fonction :             Chef de projet « Partenariats internationaux »
PREAMBULE
Depuis janvier 2017, le Service du Patrimoine Naturel intègre l'Unité Mixte de Service 2006 Patrimoine naturel, qui assure des missions d’expertise et de gestion des connaissances pour ses trois tutelles, que sont le Muséum national d’Histoire naturelle, l’Agence Française pour la Biodiversité et le CNRS.
Son objectif est de fournir une expertise fondée sur la collecte et l’analyse de données de la biodiversité et de la géodiversité, sur la maîtrise et l’apport de nouvelles connaissances en écologie, sciences de l'évolution et anthropologie. Cette expertise, fondée sur une approche scientifique, doit contribuer à faire émerger les questions et à proposer les réponses permettant d’améliorer les politiques publiques portant sur la biodiversité, la géodiversité et leurs relations avec les sociétés et les humains.
CONTEXTE
L’UMS 2006 Patrimoine Naturel collabore avec des partenaires privés et publiques, et les accompagnent sur plusieurs thématiques liées à la biodiversité. A ce titre, l’UMS s’investit dans des travaux d’expertises puis de recherches et développements sur des thématiques telles que la démarche d’évitement, de réduction et de compensation des impacts négatifs des projets sur la biodiversité. L’UMS a également pour mission de fournir des éléments permettant de caractériser la biodiversité inhérente à certains sites aménagés ou gérés, ainsi que les enjeux associés, dans un objectif de suivi de l’efficacité des mesures mises en œuvre.
De son côté, Imerys, leader mondial des spécialités minérale pour l’industrie, est présent dans plus de 50 pays au travers de près de 250 implantations. Un partenariat entre Imerys et l’UMS 2006 Patrimoine Naturel, doit démarrer en 2018. En tant qu’exploitant de mines et carrières dans les différentes régions du monde, Imerys est un acteur important du territoire et à ce titre intègre dans sa stratégie les problématiques environnementales. Imerys a en particulier inscrit la préservation de la biodiversité comme sujet prioritaire de sa feuille de route « CSR » (Corporate social responsibility). Si la prise en compte de la biodiversité est un sujet dont Imerys s’est emparé depuis plusieurs années, elle souhaite aujourd’hui structurer un « projet biodiversité global » et renforcer ses actions à travers ses implantations.
LE POSTE
Au sein de la cellule « Partenariats biodiversité » du pôle Espaces, le chef de projet interviendra dans le développement de plusieurs projets impliquant une dimension internationale.
 Il assurera ou coordonnera en lien avec les équipes du service les missions suivantes en les déclinant au niveau national et international :
- Accompagner le partenaire dans la structuration et le déploiement d’un plan d’action biodiversité de manière globale à l’échelle de l’entreprise, intégrant des sites en France et à l’international ;
- réaliser une synthèse bibliographique sur l’état global et les enjeux de biodiversité en France et à l’international ;
- réaliser une carte de sensibilité écologique des sites ;
- Identifier, construire des indicateurs susceptibles de répondre aux besoins de caractérisation et de suivi de la biodiversité sur les sites des partenaires dans des contextes variés, en intégrant les modalités de gestion ;
- contribuer à une meilleure application de la démarche d’évitement, de réduction puis de compensation des impacts sur la biodiversité. Une gestion intégrée de la biodiversité tout au long de la vie des exploitations sera recherchée. Le chef de projet, en lien avec le référent de l’équipe sur ce sujet, contribuera à l’élaboration de méthodologies, d’outils et d’un référentiel de bonnes pratiques, en particulier sur les actions d’évitement et de réduction des impacts ;
- analyser et évaluer les pratiques actuelles du partenaire en matière de gestion de la biodiversité en vue de rédiger un recueil des bonnes pratiques « biodiversité » de l’entreprise ;
- aider le partenaire, en lien avec l’équipe SI de l’UMS, à structurer les données de biodiversité et à les valoriser ;
- identifier les structures scientifiques pouvant assurer des relais locaux et un accompagnement des partenaires dans l’application de leur politique « biodiversité » (au niveau national et international) ;
- animer les comités de pilotage ;
-  participer à des actions de formation / sensibilisation
 
Sont également attendus de la part du chef de projet :
‐ Contribution à la définition et au suivi de stratégies globales biodiversité (national/ international) faisant l’objet d’autres conventions pilotées au sein de l’équipe ;
- participation aux travaux engagés au sein du service : groupes de travail, réunions d’échange, appui au montage de projets …
- rédaction d’articles scientifiques ;
- veille bibliographique sur les sujets inhérents au poste ;
- participation à des actions de communication sur les travaux de l’équipe : poster, colloque, …
CONDITIONS ADMINISTRATIVES REQUISES
Titulaires d’un Doctorat ou niveau équivalent dans le domaine de l’écologie. Les candidatures de titulaires d’un Master 2 et disposant d’une expérience de plus de 5 ans dans le domaine de l’écologie seront également prises en compte.
QUALIFICATIONS REQUISES
-     Très bonne maîtrise de l’anglais ;
-      Très bon sens relationnel ;
-      Capacités d’animation de réunions, autonomie ;
-      Bonne maitrise des politiques publiques en matière de biodiversité ;
-     Compétences en écologie scientifique et gestion de l’environnement ;
-      Connaissance de la démarche « ERC » ;
-     Maitrise des diagnostics écologiques (suivis, indicateurs) ;
-      Des compétences naturalistes constitueront un plus ;
-     Esprit de synthèse pour la restitution des résultats, qualités rédactionnelles, rigueur scientifique ;
-     Maitrise des outils informatiques : Arcgis, R…;
-     Capacité indispensable à organiser son travail et à s’inscrire dans une logique d’équipe ;
 
MODALITÉS DE RECRUTEMENT
Type de contrat : Contrat de droit public à durée déterminée. Durée : 1 an renouvelable
Rémunération : en fonction de l’expérience du candidat.
Date de prise de fonction : à partir d’avril 2018
Lieu du poste : Brunoy (91)

Coordonnées : 
PROCÉDURE DE RECRUTEMENT Le dossier de candidature est à envoyer avant le 23 février 2018, par voie électronique à : recrutementspn@mnhn.fr avec comme titre Candidature Chef de projet « Partenariats internationaux ». Ce dossier comprendra : ‐ un curriculum vitae détaillé et tous les travaux susceptibles d'éclairer le jury ; ‐ une lettre de motivation. L’entretien des candidats sélectionnés se déroulera au MNHN (Paris) le jeudi 1er mars.
Fichiers attachés: 

Menu mentions